Blogue

Parlons maison!

Oct 11, 2015 / laissez un commentaire

Vous avez dit maison saine?

Une maison saine n’est pas nécessairement une maison ultramoderne. La maison saine est accessible et abordable pour tous. Ce peut être un logement neuf ou âgé, situé à la ville, à la campagne ou en banlieue.

Nous définissons la maison saine comme étant une habitation bien éclairée, éconergétique et accueillante. Celle-ci peut être une habitation neuve ou rénovée. Où qu’elle soit, la maison saine se caractérise par cinq éléments clés.HorsSerie-maison-saine

Une qualité supérieure de son intérieur

La qualité supérieure de l’air intérieur, de l’eau et de l’éclairage distinguera une maison saine.

Une efficacité des ressources

La maison saine utilise moins d’énergie dans toutes les sphères de l’habitation, et ce, toute l’année durant. Les déperditions de chaleur en hiver et les gains en été sont réduits au minimum. Elle fait appel à des installations efficaces de chauffage et de ventilation, diminue la consommation d’électricité et de combustibles, en plus de motiver le recours à des sources d’énergie renouvelable. En outre, elle limite la quantité d’énergie entrant dans la fabrication des matériaux de construction et dans la construction des habitations.

Une utilisation efficace des ressources

La maison saine fait un usage efficace de toutes les ressources. Également abordable, celle-ci s’adapte aux besoins changeants des occupants. Lors de la construction, les matériaux de construction sont utilisés en toute efficacité et les déchets font l’objet d’une saine gestion. La durabilité des éléments du bâtiment est essentielle. La maison saine est moins gourmande en ressources, plus particulièrement en matière d’eau et d’énergie.

Une responsabilité en matière d’environnement

Les principes guidant la construction et l’utilisation de la maison saine sont à la base d’une habitation écologique. La maison saine fait appel à des installations non conventionnelles d’alimentation en eau et d’évacuation des eaux usées, favorise la planification de l’emplacement qui requiert moins de terrain et l’aménagement paysager est axé sur l’utilisation efficace des ressources et, enfin, permet d’envisager des enjeux outrepassant les frontières des collectivités comme le transport lors de la planification urbaine.Cela exige de revoir comment les habitations et les collectivités peuvent avoir une incidence sur l’environnement et la protection de la planète. Les maisons deviennent de plus en plus petites, les aires pensées en fonction d’usages rationnels et polyvalents. Les terrains diminuent certes en taille, mais ils sont exploités avec plus de créativité que jamais.

Une abordabilité

Pour se tailler une part du marché, la maison saine doit avantager le propriétaire, le constructeur et les générations futures. Bon nombre des caractéristiques de la maison saine la rendent abordable, d’autant plus que sa conception la prédispose à suivre l’évolution des besoins de ses occupants.

Source: Extrait de  Société Canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL)

Share

Votre commentaire

*